Comment calculer un devis de carrelage


Si l’on procède au calcul de travaux d’une maison en construction ou en rénovation, il ne faut surtout pas oublier les finitions qui suivront le gros œuvre, et notamment penser au calcul de devis de carrelage.

En amont du calcul de devis de carrelage ?

Le calcul de devis de carrelage contient plusieurs facteurs qu’il faut savoir mettre en exergue afin de trouver le tarif le plus juste. Tout d’abord il faut prendre en compte l’état du sol sur lequel va être posé le carrelage pour déterminer les interventions à y réaliser :

  • dans le cas d’un sol en béton lisse et de niveau, le carrelage peut être directement posé sans autre préparation au préalable
  • dans le cas d’un sol en béton griffé ou bosselé, un ragréage s’impose. Le ragréage consiste à réaliser une chape maigre que l’on étale sur le sol afin de le mettre de niveau. Cette chape maigre sera, comme son nom l’indique, moins épaisse qu’un mortier pour réaliser une dalle. Si le mélange pour le mortier d’une chape maigre peut être réalisé par un néophyte, il n’en va pas de même pour le geste à l’étalé qui demande toute l’expertise d’un professionnel
  • dans le cas d’un sol déjà carrelé et encore propre, il est possible de poser un nouveau carrelage directement par-dessus. Avant de vous lancer, vérifiez bien que l’épaisseur de carrelage supplémentaire ne va pas empêcher l’ouverture d’une porte ou d’une porte fenêtre (dans le cas d’une porte entre deux pièces, quelques centimètres peuvent être coupés à la base, mais pour porte donnant sur l’extérieur ou une porte fenêtre aucune coupe n’est possible)
  • dans le cas d’un sol déjà carrelé et abîmé, il est préférable d’enlever l’ancien carrelage afin de se rendre compte de l’état du sol. Une première étape qui demande de casser le carrelage, puis de le transporter jusqu’à une déchetterie. Dans la plupart des cas, ce type d’opération est suivi d’un ragréage comme vu précédemment

Que contient le calcul de devis de carrelage ?



Une fois le sol prêt à recevoir le nouveau carrelage, les choses plus concrètes peuvent démarrer. Vient alors le montant de procéder au calcul de devis de carrelage sur le plan matériel et matériaux. Par matériel s’entendent différents outils nécessaires à la pose de carrelage (outils que vous n’aurez pas à acheter dans le cas d’une pose réalisée par un professionnel) :

  • carreleuse : cet outillage composé d’un socle en métal et d’un levier permet de couper le carrelage à la dimension voulue avec une grande précision. La carreleuse, ou carrelette, se présente sous forme mécanique ou automatique, et peut réaliser des coupes droites ou des coupes d’angle
  • pince perroquet et pointeau : la pince perroquet et le pointeau vous permettent de réaliser des coupes arrondies de carrelage. Cette manipulation demande patience et précision
  • le mortier colle : il existe du mortier colle pour carrelage tout prêt à l’emploi, ou il est possible de réaliser son mortier soi même avec du ciment en poudre et du sable
  • le carrelage de sol : vendu au m², il faut toujours en prévoir un peu plus que la superficie à couvrir car les découpes occasionnent forcément des chutes et quelques pertes du matériau
  • des plinthes en carrelage : lorsque l’on pose du carrelage dans une pièce, celui-ci s’accompagne d’une finition avec des plinthes en carrelage qui viennent faire la jonction et habiller le bas des murs (il est aussi possible de réaliser des plinthes en carrelage avec des découpes du carrelage de sol)
  • la main d’œuvre du carreleur si vous faites appel à un professionnel