Comment calculer un devis d'enduit


L’enduit fait partie des finitions indispensables sur un mur ou tout autre travail de maçonnerie lors d’une construction ou d’une rénovation. Il existe de nombreux types d’enduits selon ce que l’on souhaite réaliser comme effet, mais aussi avec des propriétés différentes afin de s’adapter aux différents climats qui règnent dans les régions de France. Le calcul de devis d’enduit doit donc prendre en compte ces paramètres afin de donner un prix juste pour un résultat durable. Et si le passage d’un enduit est une tâche plutôt accessible par les moins bricoleurs d’entre nous, dès lors qu’il s’agit d’une surface importante, comme au moment des finitions sur une maison tout juste construite, il est alors plus sage de faire appel à des professionnels. Des professionnels qui auront sans aucun doute au préalable procédé au calcul de devis d’enduit afin de vous en informer. Mais en tout état de cause, vous pouvez déjà vous faire une idée par vous-même et ainsi intégrer ce poste dans un éventuel calcul de travaux.

Le calcul de devis d’enduit par un professionnel

Le calcul de devis d’enduit par un  professionnel inclut le calcul de devis de main d’œuvre, ou le calcul de devis d’artisan, mais dans tous les cas il faut s’assurer d’être bien informé du taux horaire pratiqué dans le métier. Avec ce taux horaire, et en tenant compte du temps à passer pour réaliser les enduits, vous pouvez avoir une bonne idée du coût de l’opération. Mais le problème est bien là justement, savoir combien de temps peut prendre une telle tâche au regard de ce qui est à faire. Et cela est très difficilement quantifiable pour un œil non exercé.

Donc tout l’intérêt d’obtenir un calcul de devis d’enduit par un professionnel est de pouvoir le comparer à ceux fournis par d’autres professionnels afin de constater s’ils appliquent le même taux horaire, mais aussi s’ils estiment passer la même durée sur le chantier. Dans tous les cas, des chiffres qui paraissent irréalistes doivent vous pousser à refuser un devis.

Prenons l’exemple d’un taux horaire particulièrement avantageux pour le client. Le prix final peut être majoré à cause d’un chantier qui s’éternise. A l’inverse, un taux horaire plus important mais pour une durée estimée plus basse peut paraître intéressant. Seulement cette durée n’est qu’une approximation et la plupart du temps, c’est indiqué dans les conditions générales de vente des professionnels du bâtiment, les jours supplémentaires sur un chantier sont facturés en plus.

Comment faire un enduit ?



Comprendre les étapes du passage d’un enduit pour mieux appréhender ce qu’un professionnel va vous avancer comme propos, voilà qui est une bonne chose. Faire un enduit n’est pas compliqué en soi mais cela demande une certaine application, et c’est un travail qui peut vite s’avérer pénible, surtout si l’on travaille en hauteur, les bras levés.

Pour réaliser votre enduit vous aurez besoin :

  • de liant : cela peut être du ciment, de la chaux aérienne, de la chaux hydraulique, selon le style que vous voulez donner au mur et l’humidité de votre endroit d’habitation (le ciment est propice aux effets talochés et crépis, tandis que la chaux s’applique plus volontiers pour réaliser un enduit lisse particulièrement sur des vieux murs en rénovation)
  • de sable, dont les proportions doivent être dosées en fonction
  • de l’eau, qui est mise à l’appréciation de celui qui réalise le mélange. Pour un enduit, la consistance doit être plutôt liquide avec quelques aspects grumeleux
  • d’une auge ou d’une brouette pour mélanger le tout
  • d’une truelle et d’une taloche
  • d’un pinceau large, du type pinceau à colle, si l’on souhaite réaliser un enduit lisse
  • de colorant, pour le deuxième passage d’enduit qui doit s’harmoniser au reste du bâti