Obtenez un devis de plomberie


Parmi les domaines mystérieux des travaux à la maison, la plomberie est un art qui n’est pas accessible à tous. Voyons ensemble comment procéder à un calcul de devis de plomberie.

Calcul de devis de plomberie pour une installation

Le calcul de devis de plomberie lors de la construction d’une maison entre pleinement dans le calcul de travaux de façon générale, au même titre que le calcul de devis de maçonnerie ou encore le calcul de devis de charpente. La mise en place d’un réseau de tuyauterie pour véhiculer l’eau dans tout le logement demande un temps important au professionnel. Ce travail est toutefois moins pénible en installation qu’en rénovation.

Le taux horaire de main d’œuvre d’un plombier oscille entre 30 et 60 € HT. Mais pour l’installation totale d’un réseau dans une maison, la plupart des plombiers proposent un forfait de construction.

Calcul de devis de plomberie pour une réparation

Une fuite dans son réseau d’eau et c’est vraiment la tuile. En effet, la localisation d’une fuite dans la plomberie d’une maison peut s’avérer longue et parfois infructueuse. Il peut même parfois être nécessaire de casser du bâti afin d’accéder à certains endroits de la tuyauterie à contrôler ou à réparer.



Avant d’appeler un plombier et de procéder à  un calcul de devis de plomberie, vous pouvez toujours vérifier par vous-même la véracité de la fuite et éventuellement son ampleur. Pour y arriver, voici quelques cas de figures avec les solutions adéquates à mettre en œuvre :

  • cas de figure n°1 : une fuite réelle touche votre réseau de tuyauterie à l’intérieur de la maison et crée des auréoles d’humidité à certains endroits des plafonds et des murs. Dans ce cas, la fuite est constatée. Soit elle se trouve dans un endroit accessible, auquel cas vous pouvez peut être intervenir vous-même (ou tout du moins le devis de plomberie sera moins conséquent). Soit la fuite est dans le sol, les murs ou le plafond, et à ce moment là il risque d’être nécessaire de casser de la maçonnerie. Attention, certains plombiers sont équipés de matériel de pointe pouvant déceler une fuite cachée grâce à la résonance magnétique. L’utilisation d’une telle technologie représente un surcoût dans un devis, mais cela fait faire des économies en préservant l’intégrité du logement
  • cas de figure n°2 : vous soupçonnez une fuite dans votre réseau d’eau mais vous n’êtes pas sûr de cet état de fait. Ce soupçon peut venir d’un bruit de goutte à goutte qu’il est difficile de localiser, ou encore d’une facture d’eau qui a tendance à grossir au fil des mois. Dans ce cas, pour être sûr qu’il s’agit bien d’une fuite, une méthode toute simple existe. Le soir, avant de vous coucher, lorsque plus personne ne va utiliser l’eau pendant la nuit, relevez l’index de votre compteur d’eau. Au matin, avant que quiconque se serve de l’eau, notez à nouveau cet index. Si le compteur a tourné pendant la nuit, alors vous êtes en présence d’une fuite d’eau (et même si des auréoles n’apparaissent pas au plafond, vous devez vous inquiéter rapidement du problème)
  • cas de figure n°3 : la fuite est avérée et vous n’avez eu aucun mal pour la localiser. Dans ce cas, s’il s’agit simplement d’un joint d’étanchéité ou d’un raccord sur la tuyauterie, vous pouvez certainement procéder par vous-même à un changement de l’élément défectueux (après avoir pris la précaution de couper l’arrivée d’eau). En revanche s’il faut procéder à une soudure sur un tuyau, l’appel à un plombier aguerri aux techniques de soudure sur supports humides peut devenir indispensable