Cycle et date d'ovuluation : tout comprendre


La date d’ovulation peut se déterminer de plusieurs façons avec plus ou moins de précisions. Il est essentiel de la connaître pour un couple qui souhaite avoir un enfant, ou à contrario pour une femme qui souhaiterait ne pas tomber enceinte et qui n’utilise pas de moyen de contraception. C’était d’ailleurs la façon de faire avant que les femmes aient accès à la pilule, au stérilet et autres solutions de ce type. Dans cette fiche nous allons vous expliquer comment connaître sa date d’ovulation en fonction de son cycle.

Lorsque le cycle est bien réglé

En règle générale, le cycle féminin connaît une régularité assez précise. Mais il se peut tout de même qu’à certaines périodes de la vie d’une femme, ce cycle soit un peu bouleversé. Cela est le cas au début de la prise de la pilule, ou lorsqu’on change de dosage. C’est aussi le cas après la période aménorrhée qui suit une grossesse et un accouchement. Toutefois, dès lors qu’une femme connaît un cycle régulier, elle peut connaître sa date d’ovulation.

Prendre rendez-vous avec un médecin

Si vous souhaitez avoir des enfants, pourquoi ne pas prendre un rendez-vous médical avec un médecin, afin qu'il vous indique tout ce que vous aurez besoin de savoir pour cette période importante qu'est la grossesse ?



Connaître sa date d’ovulation

Donc, en partant du cycle mensuel, on détermine que l’ovulation se produit 14 jours avant les prochaines règles. Un cycle est théoriquement de 28 jours. Ainsi, date d’ovulation se situe parfaitement au milieu du cycle, 14 jours avant et 14 jours après. En revanche, si le cycle est de 30 jours, ce qui est possible, l’ovulation se produit toujours 14 jours avant les règles, et donc 16 jours après les dernières. De même pour un cycle de 32 jours, l’ovulation se produit donc 18 jours après les dernières règles. Les cycles peuvent s’étaler, selon les femmes, de 20 à 40 jours.



Les autres méthodes

Pour connaître sa date d’ovulation, il est également possible d’opter pour d’autres solutions comme par exemple :

  • le test d’ovulation : vendu en pharmacie, ce petit bâtonnet qui ressemble à un test de grossesse doit être placé sous le jet d’urine pendant quelques secondes avant d’afficher un résultat. Crédité d’une efficacité à hauteur de 99 %, ce test d’ovulation doit être réalisé avec les premières urines du matin.
  • la courbe de température : en relevant régulièrement la température de son corps, une femme peut créer une courbe sous forme de graphique et ainsi déterminer sa période d’ovulation chaque mois. L’ovulation précède immédiatement le moment où la température du corps augmente.