Comment interpréter le seuil de rentabilité ?


Le seuil de rentabilité est le moment tant attendu, après tellement d’efforts, où une activité commence à rapporter de l’argent à son fondateur. Cette étape bénéficiaire doit être analysée pour lui permettre de perdurer en appliquant les mêmes recettes, et même mieux, en les améliorant. Nous allons voir ensemble comment interpréter le seuil de rentabilité, comment l’optimiser, et nous nous rendrons compte que ce seuil n’est pas appliqué de la même façon selon la taille de la structure et selon l’implication du chef d’entreprise.

Définition du seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité représente le moment où l’entreprise devient bénéficiaire. C’est donc l’étape où les recettes sont plus importantes que les dépenses totales liées à l’activité. C’est donc bien là tout l’enjeu de la définition du seuil de rentabilité : savoir à quel niveau de recettes il va falloir accéder afin que la structure devienne bénéficiaire. Cela inclut de pouvoir définir très précisément toutes les charges liées au fonctionnement de l’entreprise et au maintien de sa production effective, mais également de pouvoir établir un prévisionnel des ventes qui soit le plus réaliste possible. Dés lors que les ventes n’arrivent pas à couvrir les charges de l’entreprise, alors l’activité est déficitaire. Ce déficit peut être acceptable dans une certaine mesure, quand il s’agit d’un lancement de produit par exemple et que l’on a besoin d’un certain laps de temps pour que l’image se véhicule et que les clients soient sollicités. Toutefois, ce laps de temps devra pouvoir bénéficier d’une trésorerie suffisante pour combler l’écart du déficit, sans quoi l’entreprise ne peut plus fonctionner. Dans certains cas, il est possible de recourir au crédit bancaire. Il faut alors être en possession d’un dossier d’analyse financière sérieux qui puisse aboutir au seuil de rentabilité. Le pari est risqué.

San trésorerie d’avance et sans possibilité d’accès au crédit bancaire, un prévisionnel qui n’atteint pas le seuil de rentabilité est un indicateur pour revoir complètement le projet, ou l’abandonner purement et simplement.

Vous recherchez de nouveaux clients ?

Vous êtes professionnel du bâtiment, et vous recherchez régulièrement de nouveaux clients ? Alors ce service d'apport de chantier est fait pour vous. Grace à lui, vous pourrez recevoir régulièrement des demandes venant de nouveaux clients. Essayez-le !



Petites et grosses structures



Le seuil de rentabilité est bien plus souple dans les petites structures où il est possible de rogner sur certains postes de dépenses afin d’assurer un équilibre financier satisfaisant. C’est notamment le cas avec le revenu du chef d’entreprise. Dans les petites structures, le dirigeant considère son seuil de rentabilité au moment il peut se permettre de se rémunérer. Dans les plus grosses entreprises, ce salaire est intégré d’emblée aux charges.