La formule d'amortissement d'une immobilisation


Lorsqu’une entreprise acquiert un bien qui n’est pas consommable, il entre dans la catégorie des immobilisations et doit par conséquent être comptabilisé comme telle et faire l’objet d’un amortissement. L’on note deux façons de faire en la matière : l’amortissement dégressif et l’amortissement linéaire. L’amortissement linéaire est largement plus utilisé en raison de sa simplicité d’application et de son calcul rapide. Nous allons donc vous expliquer comment se calcule l’amortissement d’une immobilisation.

En amortissement linéaire

L’amortissement linéaire consiste à déprécier la valeur d’une immobilisation d’un montant égal à chaque année de sa durée de vie. Ainsi donc le calcul est assez simple, que l’on souhaite définir le nombre d’années durant lesquelles l’immobilisation doit être amortie, ou que l’on veuille connaître le taux d’amortissement exact. La formule de calcul à appliquer pour définir ce taux est la suivante :

  • 100 % / durée d’amortissement = taux d’amortissement linéaire

Ce qui peut aussi nous donner la formule afin de connaître la durée d’amortissement adéquate en fonction du taux connu :

  • 100 % / taux d’amortissement linéaire = durée d’amortissement

L’exemple



Pour appliquer concrètement ces deux formules et comprendre comment se calcule l’amortissement d’une immobilisation, servons nous d’un exemple précis. Prenons le cas d’un ordinateur d’une valeur de 1 200 €, acquis neuf par l’entreprise. Le matériel informatique peut être amorti sur une période comprise entre 3 et 5 ans. Imaginons que le service comptabilité décide d’amortir cette immobilisation sur 5 ans.  L’on va donc définir le taux d’amortissement à appliquer :

  • 100 % / 5 ans = 20 %

Et l’on peut vérifier l’opération en la prenant à l’inverse, comme vu au paragraphe précédent :

  • 100 % / 20 % = 5 ans

Le taux d’amortissement de l’ordinateur sera donc de 20 %, sur une durée d’amortissement de 5 ans. Cela va nous donner un amortissement qui s’étale comme suit :

  Valeur Amortissement Résiduel
Année 1 1 200 240 960
Année 2 960 480 720
Année 3 720 720 480
Année 4 480 960 240
Année 5 240 1 200 0

Voilà comment l’ordinateur d’une valeur de 1 200 € a été amorti sur cinq années au taux de 20 %.

Imputation comptable

En termes de comptabilité, une immobilisation trouve sa place dans le compte de charge d’immobilisations, comptes 28 de la classe 2, en tant qu’achat de biens non consommables.