Comment calculer l'EBE


Tout comme calculer le chiffre d’affaires d’une entreprise, ou calculer le fonds de roulement, calculer l’EBE est une nécessité qui se présente plusieurs fois pendant la durée de vie de l’entité. L’excédent brut d’exploitation traduit les ressources issues uniquement de l’exploitation, et sert de ce fait d’indicateur des performances de l’entreprise.

Définition de l’EBE

L’EBE est l’excédent brut d’exploitation d’une entreprise. Il fait partie des ressources de l’entreprise et lui permet de répondre aux opérations courantes comme la continuité de la production notamment par le biais du maintien et de développement de l’outil de production en lui-même. Mais l’EBE sert aussi à rémunérer l’intégralité des capitaux engagés par l’entreprise, à savoir les capitaux empruntés comme les capitaux propres de la structure.

Pourquoi calculer l’EBE ?

Calculer l’EBE sert à obtenir un réel indicateur financier de l’état de santé d’une entreprise. Le résultat du calcul de l’EBE exprime les ressources de trésorerie à disposition de l’entreprise qui sont uniquement liées à son exploitation et à sa production. C’est un véritable indicateur brut des liquidités qui sont générées par l’activité, et qui ne prend pas en compte les ressources non liées à l’exploitation comme les amortissements, les évènements exceptionnels ou encore une certaine stratégie de financement.

Grâce à l’EBE, il est donc possible de savoir si l’entreprise est sur la bonne voie tant sur ses objectifs produits ou services (types de produits ou services proposés, évolution des concepts, développement et recherche, nouveaux produits et services) que sur la qualité de ceux-ci (satisfaction client, pérennité et développement de l’outil de production, transformation ou achat de matières premières qualitatives). Calculer l’EBE permet donc de juger des performances de l’entreprise en toute transparence.

Calculer l’EBE avec précision

Calculer l’EBE peut se faire de différentes façons selon la sensibilité comptable de la stratégie d’entreprise adoptée. En effet, l’EBE peut être calculé soit :

  • à partir du chiffre d’affaires
  • à partir de la valeur ajoutée
  • à partir du résultat net comptable
  • à partir du compte de résultat

Pour calculer l’EBE lorsque l’on a pu calculer le chiffre d’affaires, il faut poser cette opération :

Excédent brut d’exploitation = valeur ajoutée + subventions d’exploitation – impôts, taxes et versements assimilés – charges de personnel

La formule pour calculer l’EBE à partir de la valeur ajoutée est celle-ci :

Excédent brut d’exploitation = (valeur ajoutée + subventions d’exploitation) – charges de personnel – impôts, taxes et versements assimilés

Enfin, pour calculer l’EBE en se basant sur le montant figurant au résultat net comptable :

Excédent brut d’exploitation = résultat net comptable + (charges financières – produits financiers) + (charges exceptionnelles – produits exceptionnels) + (dotations aux amortissements et aux provisions – reprises sur amortissements et provisions) – (autres produits de gestion courante + autres charges de gestion courante)

Quand calculer l’EBE ?



L’EBE se calcule à plusieurs moments de la vie de l’entreprise. Il est utile aussi bien pour :

  • les investisseurs qui souhaitent savoir s’ils peuvent réellement bénéficier d’un retour sur leur investissement à moyen et long terme
  • les repreneurs qui veulent s’assurer qu’une entreprise est réellement performante dans son activité pure, et que le montant affiché au compte de résultat net n’est pas seulement un écran de fumée constitué de ressources exceptionnelles et non pérennes
  • l’entrepreneur, qui doit réaliser un calcul de l’EBE lors de chaque bilan annuel pour s’assurer que l’activité tient le bon cap et ainsi pourvoir suivre l’évolution de l’exploitation de l’entreprise sur plusieurs années

Calculer l’EBE est donc essentiel :

  • à la création de l’entreprise pour les banquiers et investisseurs
  • à la reprise d’entreprise pour définir le prix de vente de la structure
  • au bilan annuel, en tant qu’analyse comptable
=