Connaître le montant de vos revenus d'épargne


an(s) et/ou mois

Votre épargne

L’épargne fait aujourd’hui partie des préoccupations budgétaires principales des français. En effet, dans l’incertitude économique qui nous entoure, rien de mieux que de savoir que l’on peut compter sur une certaine somme d’argent en cas de coup dur. De plus, l’épargne permet de faire fructifier son argent grâce aux intérêts qu’il génère. Même si ces intérêts ont eu largement tendance à diminuer au fil des ans, et cela ne semble pas être fini, ils restent bienvenus dans les ressources annuelles. D’autre part, certaines épargnes ouvrent des droits, notamment dans le domaine de l’immobilier. Voici tout ce que vous devez savoir pour calculer vos revenus d’épargne.

Différences entre épargne et compte courant

A l’inverse du compte courant, l’épargne ne peut en aucun cas faire l’objet de la délivrance de moyens de paiement comme une carte bleue ou un chéquier. Le compte épargne ne peut non plus souffrir d’aucun découvert autorisé, il est impossible d’utiliser plus d’argent que ce qui a été épargné. Dans le cas de compte épargne disponible, une carte de retrait, limitée aux DAB de la banque concernée est envisageable, et généralement accessible dès l’âge de seize ans. Une autre possibilité de paiement reste le chèque de banque qui peut être délivré au guichet de la banque (et dont le coût ou la gratuité dépend du contrat signé). Les épargnes non disponibles, ou bloquées, présentent en général des intérêts de revenus plus avantageux. Mais comme leur nom l’indique, en cas de coup dur, sauf cas de force majeure, la banque peut s’opposer au déblocage avant le terme de la durée du contrat.

Les crédit d'impôts pour des travaux

Un autre bon moyen d'épargner, c'est tout simplement d'investir. Vous pouvez par exemple économiser de l'argent grâce aux crédit d'impots liés à des travaux de rénovation de votre logement. Pourquoi ne pas en profiter ? Nous vous proposons de recevoir des devis gratuits sur les travaux de votre choix



Le livret A

L’ouverture du livret A est accessible aux majeurs comme aux mineurs, toutefois une même personne ne peut pas ouvrir plusieurs livrets A, même si ceux-ci sont domiciliés dans des établissements bancaires différents. Des recherches sont d’ailleurs faites lors d’une ouverture pour voir si un autre livret A est déjà détenu autre part. Le livret A, comme tout compte d’épargne, ne dispose ni de chéquier, ni de carte de paiement, mais peut en revanche donner lieu à l’édition d’une carte de retrait qui fonctionne que les réseaux de distributeurs automatiques de billets de l’établissement bancaire concerné. Le livret A bénéficie d’un plafond de 22 950 euros, le titulaire ne pouvant pas déposer d’avantage de fonds devra se tourner vers d’autres formules s’il souhaite continuer à épargner (ce plafond est de 76 500 euros pour les associations). Le taux d’intérêt du Livret A est passé de 1.25 % à 1 % au 1er août 2014. Le montant minimal de dépôt ou retrait sur un Livret A est de 10 euros, à l’exception de la Banque Postale où il peut être de 1,50 euros.

Les intérêts du livret A sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux mais doivent tout de même être déclarés.

Le Livret de Développement Durable (LDD)

Le livret de développement durable a été mis en place pour permettre à ceux dont le livret A était arrivé au plafond de pouvoir continuer à épargner. De plus, les sommes détenues par les banques au titre du LDD sont sensées être destinées à financer les besoins des professionnels, et donc participer de façon active à l’économie de notre territoire. Le taux d’intérêt annuel est aussi de 1 % mais le plafond est de seulement 12 000 euros.

Les intérêts du livret de développement durable sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux mais doivent tout de même être déclarés.

Calculez les revenus d’épargne



Le calcul des revenus d’épargne est on ne peut plus simple. Par exemple, pour un livret A qui compte 10 000 euros de capital, avec un taux de revenu de 1 %, le compte sera crédité en fin d’année du montant de 100 euros. Cela est dans la situation la plus simple où le montant du livret n’a pas bougé durant l’année. Bien sûr, entre retraits et versements réguliers ou ponctuels, ce montant évolue et le calcul vous est fourni par votre banque chaque année.

Les épargnes logement

Il existe divers produits d’épargne logement qui permettent non seulement de se constituer un capital, mais aussi de bénéficier de taux d’emprunt plus avantageux et d’une fiscalité allégée. C’est le cas du CEL (compte épargne logement) et du PEL (plan épargne logement).



En complément de lecture sur la capacité d'épargne nous vous proposont les sites suivant: