1. Actus
  2. Entreprises
  3. Portage salarial : comprendre les coûts et le comparer aux autres statuts

Portage salarial : comprendre les coûts et le comparer aux autres statuts


Portage salarial : comprendre les coûts et le comparer aux autres statuts

Dans le paysage actuel du marché du travail, de plus en plus d’indépendants se tournent vers des solutions flexibles pour exercer leur activité. Le portage salarial est l’une de ces options qui suscite un intérêt croissant. Pour faire le bon choix entre les différents statuts possibles, il est essentiel d’avoir une compréhension claire des coûts liés au portage, ainsi que de ses avantages et inconvénients comparativement à l’auto-entreprise et à l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée). Voici quelques informations utiles pour vous aider à mieux choisir.

Les coûts liés au portage salarial

Globalement, les frais liés au portage salarial sont principalement constitués de la facturation induite par la société de portage à laquelle vous faites appel (vous pouvez pour cela faire une simulation sur des outils en ligne comme simulationportagesalarial.com). Ces frais permettent de prendre en charge toute la gestion administrative, sociale et fiscale liée à votre activité. Ils incluent :

  • Frais de fonctionnement : traitement de la paie, paperasserie administrative, etc.
  • Frais de gestion : comptabilité, juridique, etc.
  • Cotisations sociales (salarié et employeur) et charges patronales : retraite, prévoyance, santé, assurance chômage, etc.
  • Taxe de formation, taxe APE, contribution AGEFIPH, etc.

Ces coûts peuvent varier d’une société à l’autre, mais il est couramment admis qu’ils représentent entre 5 % et 10 % du chiffre d’affaires généré par le travailleur porté (ils varient aussi en fonction de la qualité de l’accompagnement, et n’allez pas non plus tout de suite vers la société avec les frais les plus faibles).

Pourquoi les coûts sont-ils si élevés ?

Il est important de noter que ces frais de gestion élevés s’expliquent en grande partie par la mise à disposition d’une palette complète de services dont bénéficie le salarié porté. En effet, ces derniers ont accès à toute une série de prestations pouvant faciliter le développement de leur activité :

  • Accompagnement personnalisé (conseil juridique, comptable, gestion de projet, etc.)
  • Réseaux professionnels et networking
  • Formation continue et montée en compétences
  • Mutuelle d’entreprise, prévoyance et retraite
  • Assurance en responsabilité civile professionnelle

En somme, en choisissant le portage salarial, vous signez un contrat de travail avec la société de portage et gardez tous les avantages liés au statut de salarié, tout en exerçant votre activité en totale autonomie.

Avantages et inconvénients du portage salarial

Afin de peser correctement les pour et les contre du portage salarial, voici une liste non exhaustive des avantages et inconvénients à considérer :

Avantages

  • Statut de salarié : protection sociale, cotisations retraite et chômage, mutuelle d’entreprise, etc.
  • Simplicité administrative : la société de portage gère pour vous les démarches administratives, fiscales et sociales liées à votre activité.
  • Accompagnement personnalisé : conseils, formation continue, soutien dans le développement de votre activité.
  • Réseaux professionnels : accès aux ressources et au networking de la société de portage.
  • Flexibilité : possibilité de cumuler plusieurs missions pour différentes entreprises ou clients.

Inconvénients

  • Frais de gestion élevés : entre 5 % et 10 % du chiffre d’affaires généré.
  • Délai de paiement : dépendance vis-à-vis de la société de portage pour le versement des salaires, qui peut induire un délai plus long qu’en tant que travailleur indépendant.
  • Contrôle de l’activité : obligation de rendre compte à la société de portage sur certains aspects de son activité, même si ce contrôle reste limité.

Comparaison avec les autres statuts

Le choix d’un statut professionnel ne se fait pas en vase clos. Pour bien comprendre les différences entre les options à votre disposition, voici quelques éléments clés de comparaison entre le portage salarial et les autres statuts :

Portage salarial vs Auto-entrepreneur

Auto-entrepreneur :

  • Frais de gestion réduits (environ 25 % du CA pour les prestations de services)
  • Simplicité administrative : déclarations en ligne et charges sociales déductibles
  • Statut d’indépendant sans protection sociale complète (pas de chômage, cumul des trimestres de retraite limité)
  • Aucun accompagnement professionnel ou formation proposée
  • Plafond de chiffre d’affaires assez faible (72 600 € pour les prestations de service en 2020)

Portage salarial vs EURL

EURL :

  • Statut d’indépendant avec une responsabilité limitée à la hauteur du capital social investi
  • Plus grande autonomie dans la gestion de l’activité et des décisions liées à la société
  • Coûts de gestion plus élevés qu’un auto-entrepreneur, mais moins que ceux du portage salarial
  • Démarches administratives complexes : création et immatriculation de la société, obligations comptables et fiscales (TVA, IS, etc.)
  • Pas d’accès aux mêmes avantages sociaux que le salariat classique

En somme, le choix du statut idéal pour exercer votre activité dépendra essentiellement de vos objectifs professionnels, de votre niveau d’expertise et du degré d’autonomie que vous souhaitez. Quelle que soit l’option retenue, il importe d’envisager scrupuleusement les coûts associés, ainsi que les implications en termes de couverture sociale, fiscale et administrative.

sebastien
Sébastien

Les sujets de fiscalité

Voir toutes ses publications
Dans la même thématique
Calcul de l’effet de levier en finance
Comprendre la fiscalité du portage salarial On en parle souvent sur notre site, et c'est logique, puisque le portage salarial a le vent en poupe. Porté par le regain d'intérêt pour la création d'entreprise depuis plus de 10 ans, le portage salarial représente une alternative de plus en plus prisée par ceux qui cherchent à combiner l’autonomie professionnelle et les avantages du statut de salarié. Toutefois, cette solution hybride présente des spécificités fiscales qu’il est crucial d’appréhender pour optimiser sa situation. Sébastien
devenir comptable
Devenir comptable : votre guide complet de reconversion On parle beaucoup en ce moment des métiers en tension, comme ceux de l’hôtellerie-restauration ou le BTP, pour lesquels il est parfois compliqué de trouver des salariés compétents. On pense toutefois moins au secteur de la comptabilité, dont les difficultés de recrutement sont réelles. Pour pallier cette pénurie de profils, la profession (sous l’impulsion de l’Ordre des Experts-Comptables notamment) a encouragé l’éclosion de nombreuses formations initiales ou en reconversion, qui permettent aujourd’hui d’accéder facilement aux métiers de la comptabilité. Focus rapide sur les formations et diplômes en question, si jamais vous vous posez la question d’une reconversion dans le milieu. Sébastien
Dernières actualités
CAF
Assurance loyer impayés et assurance habitation : comprendre les différences Il existe des variations de prix significatives sur l'assurance habitation, en fonction de la région dans laquelle se trouve l'habitation. Comprendre ces différences et savoir comment optimiser son choix permet de réaliser des économies considérables tout en bénéficiant d'une couverture adaptée. Voyons donc sur Calculer.com quelles régions françaises disposent des tarifs d'assurance habitation les plus attractifs. Sébastien
investissement etranger
Pourquoi et comment investir à l'étranger ? On évoque sur Calculer.com les opportunités d'investissement et de placements plutôt orientés sur le marché français. Toutefois l'investissement international présente aussi une opportunité intéressante, à condition d'être bien accompagné et de savoir où regarder ;) L'investissement à l'étranger attire en effet de plus en plus d'investisseurs désireux de diversifier leurs portefeuilles et maximiser leur rentabilité, sans se limiter au marché hexagonal. Cette stratégie offre non seulement des opportunités uniques mais comporte aussi des risques et défis spécifiques. Sébastien
Immobilier
Récupération des avoirs du 2ème pilier en Suisse : pourquoi contacter des professionnels ? La récupération des avoirs du 2ème pilier en Suisse constitue une démarche importante pour de nombreux retraités ou expatriés. Ce processus, souvent empreint de complexité, nécessite une attention particulière et une compréhension approfondie des règles en vigueur. Faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine peut se révéler être une décision judicieuse. Explorons les raisons pour lesquelles il est essentiel de solliciter des experts pour la récupération de ces fonds, tout en mettant en lumière les avantages et les précautions à prendre. Sébastien
estimation immo impots
Estimer la valeur de son bien immobilier pour la déclaration d'impôts Pour les propriétaire d'un bien immobilier, la déclaration d'impôts peut faire figure d'épouvantail et représenter une véritable source de stress. Votre bien immobilier prenant de la valeur avec le temps, il est donc normal de répercuter cette valeur sur votre déclaration d'impôts, afin que votre patrimoine immobilier soit estimé au plus juste. Toutefois, c'est une opération qui peut avoir un impact significatif sur le montant des impôts que vous devrez payer. Si vous voulez donc rester en règle avec l'administration fiscale et éviter toute mauvaise surprise lors d'un contrôle, voici nos conseils. Sébastien
Calcul de l’effet de levier en finance
Comprendre la fiscalité du portage salarial On en parle souvent sur notre site, et c'est logique, puisque le portage salarial a le vent en poupe. Porté par le regain d'intérêt pour la création d'entreprise depuis plus de 10 ans, le portage salarial représente une alternative de plus en plus prisée par ceux qui cherchent à combiner l’autonomie professionnelle et les avantages du statut de salarié. Toutefois, cette solution hybride présente des spécificités fiscales qu’il est crucial d’appréhender pour optimiser sa situation. Sébastien
Les outils et simulateurs dédiés à la gestion de patrimoine
Comment devenir conseiller en gestion de patrimoine : Études, missions et carrières Cela fait quelques années maintenant que le métier de conseiller en gestion de patrimoine attire un nombre croissant de professionnels venus de divers horizons, notamment du domaine financier et fiscal (notamment du côté des experts-comptables). Alors que le métier a longtemps eu une image "ringarde" et peu attractif, les candidats se sont rendus compte qu'il offrait une carrière prometteuse avec des perspectives d'évolution intéressantes. Etant donné que nous traitons sur Calculer.com du sujet sous toutes ces coutures, il nous a semblé logique de faire un petit focus sur ce métier. Pour ceux qui aspirent à rejoindre ce secteur dynamique, comprendre les missions principales, les salaires typiques, ainsi que les études nécessaires est crucial. Sébastien
pret taux zero
Le prêt à taux zéro en 2024 : tout savoir sur les conditions, les montants et la durée A l'origine, le PTZ est né en 1995, sous l'impulsion de Pierre-André Périssol, ministre du logement dans le gouvernement français d'Alain Juppé. Dispositif clé pour favoriser l'accession à la propriété pour de nombreux ménages en France, elle avait pour objectif d'aider les Français aux revenus modestes à devenir "primo-accédants à la propriété" (propriétaires pour la première fois de leur résidence principale). Sébastien