1. Actus
  2. Entreprises
  3. Calculer la TVA sur Excel et la TVA inversée

Calculer la TVA sur Excel et la TVA inversée


TVA

La TVA, taxe sur la valeur ajoutée, est un impôt forfaitaire appliqué sur la plupart des transactions commerciales. Elle doit normalement figurer sur la facture qui vous a été remise ou sur le ticket de caisse. Ces documents comptables doivent en effet comprendre le montant HT (hors taxes) de votre achat, le montant TTC (toutes taxes comprises) et le montant de la TVA. Si vous ne connaissez pas le montant de la TVA dont vous vous êtes acquitté, vous pouvez calculer la TVA en utilisant la méthode inversée. Vous pouvez aussi utiliser un logiciel tel que Excel afin d’organiser une feuille de calcul qui va vous simplifier la vie au moment de remplir votre déclaration de TVA.

Calcul de la TVA inversée

Pour obtenir le montant de la TVA à partir du montant TTC de l’achat, il faut tout d’abord définir le montant HT en utilisant le mode de calcul inversé. Pour ce faire, c’est très simple, il suffit d’appliquer la formule :

  • montant HT = montant TTC / [(20 / 100) + 1]

Dans cette formule nous nous basons sur une TVA à 20 %, mais pour appliquer un taux réduit ou un taux super réduit, ou encore un taux supérieur pour un achat dans un pays étranger, il suffit de remplacer le nombre 20 par le nombre correspondant à votre TVA réelle.

Prenons un exemple pour vérifier la formule, avec un produit d’une valeur TTC de 100 €, ce qui va largement simplifier la vérification :

  • montant HT = 100 / [(20 / 100) + 1]
  • montant HT = 100 / (0,2 +1)
  • montant HT = 100 / 1,2
  • montant HT = 83,4 €

Ce qui nous donne un montant de TVA de :

  • TVA = TTC – HT
  • TVA = 100 – 83,4
  • TVA = 16,6

L’on peut aussi définir directement le taux de TVA par un calcul encore plus simple :

  • TVA = HT x (20 / 100)
  • TVA = 83,4 x 0,20
  • TVA = 16,6

Intégrer la formule sous Excel

Pour calculer la TVA sous Excel, et ainsi obtenir rapidement un résultat, il vous suffit, dans la cellule de résultat d’indiquer :

  • = nom de la cellule du montant TTC / 1,20

Recopiez cette formule, en remplaçant « nom de la cellule » par les coordonnées de cette dernière (B3 par exemple) et sans insérer d’espaces.

Le cas de l’auto-entrepreneur

On cherche toujours à calculer le montant de la TVA lorsqu’on reçoit une facture ou que l’on en émet en tant que freelance. Sachant toutefois que si vous êtes auto-entrepreneur, vous n’êtes pas concerné par la TVA (on dit que vous n’y êtes pas assujetti). Cela signifie quoi ? Que votre chiffre d’affaires est en HT, que vous facturez vos prestations et services en Hors Taxe, et que vous n’avez pas besoin d’y ajouter les 20% de TVA. On parle ici d’auto-entrepreneur mais sachez qu’il en est de même pour la tva d’une micro-entreprise (à voir sur Pôle Entrepreneur). Alors certes, l’auto-entrepreneur ne facture pas la TVA, mais il n’en a pas moins d’autres obligations envers l’administration fiscale comme la déclaration des revenus en auto entrepreneur.

sebastien
Sébastien

Les sujets de fiscalité

Voir toutes ses publications
Dans la même thématique
Remise
Calculer une remise Le calcul d’une remise peut avoir de nombreuses utilités dans la vie et plus particulièrement dans nos habitudes de consommations. Nous rencontrons régulièrement dans notre quotidien des articles remisés, que ce soit en faisant les courses au supermarché, ou lors de nos achats de vêtements, de chaussures en période de solde. 5%, 10%, 30%, il est tout même important de savoir à quel montant en € cela correspond au final. Il faut distinguer plusieurs types de remise, les remises commerciales, remises comptables ou remises marketing. Pas besoin de calculatrice pour arriver à calculer les montants, Calculer.com vous dit tout ! Sébastien
Dernières actualités
comparateur energie
Comparer les offres d'énergie : électricité, gaz et fioul La crise énergétique survenue depuis le début de la guerre en Ukraine en 2022 a profondément modifié notre perception du sujet. La consommation énergétique est en effet une préoccupation majeure aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels, qui plus est dans des métiers où les dépenses énergétiques représentent un coût non négligeable des charges. Dans ce contexte, la réduction des dépenses et un premier pas, mais le choix du bon contrat d'énergie l'est tout autant, face à la multitude d'offres disponibles sur le marché. Comparer les différents contrats (d'électricité, de gaz et de fioul) en fonction de sa situation est donc devenu indispensable. Sébastien