Comment calculer les commissions prises par un agent immobilier ?


Si vous vous apprêtez à découvrir le marché de l’immobilier (que ce soit lors d’un projet immobilier, d’une vente, d’une location, ou même si vous vous destinez à travailler dans ce secteur), mieux vaut débuter par un peu de littérature et quelques explications sur le métier d’agent immobilier. Avec pour commencer quelques détails sur les commissions du métier d’agent immobilier.

Différents types de commissions

D’une manière générale, les commissions dans l’immobilier vont dépendre du type d’activité de l’agence ou de l’agent immobilier. On peut distinguer :

  1. Les commissions de vente : lorsqu'un agent immobilier vend une propriété pour un client (maison, appartement, villa, garage, etc.), il perçoit généralement une commission sur le prix de vente. Cette commission est généralement calculée en pourcentage du prix de vente final (5%, 10%, etc.).
  2. Les commissions d'achat : Si l'agent immobilier aide un client à acheter un bien, il peut facturer une commission pour ce service de recherche (tout dépend jusqu’où il va dans le service). Cette commission est également généralement calculée en pourcentage du prix d'achat final.
  3. Les frais de location : pour les agences de location immobilières qui aident à trouver un locataire, il existe en général des commissions spécifiques indexées sur le pourcentage du loyer annuel.
  4. Les commissions de gestion locative : dans le cas où le propriétaire délègue la gestion locative de son bien à une agence, celle-ci appliquera des frais de gestion locative.

Ces frais concernent aussi bien les agences que les agents immobiliers indépendants.

Les avantages du métier d’agent immobilier

Avec la diffusion d’émissions de télévision populaires comme L’Agence ou Recherche Appartement ou Maison, le métier d’agent immobilier a le vent en poupe. Il est devenu « in » et intéresse de nombreux candidats qui y voient un métier intéressant et parfois très rémunérateur. Il offre en tout cas quelques avantages :

  1. La possibilité de travailler de manière indépendante : Les agents immobiliers ont souvent la possibilité de travailler pour leur propre compte ou de travailler en tant qu'indépendant affilié à un réseau. Cela leur permet de gérer leur propre emploi du temps et de déterminer leur propre rythme de travail.
  2. Un potentiel de revenus élevés : en particulier pour les agents indépendants, il est parfois possible de fortement augmenter ses revenus pour peu que l’on soit un bon vendeur et que l’on ait accès à des biens intéressants.
  3. Un métier d’écoute : les agents immobiliers sont amenés à rencontrer beaucoup de monde et c’est un métier qui peut convenir à qui aime le contact, les nouvelles rencontres et les challenges.
  4. De vraies évolutions de carrière : les débouchés dans les métiers de l’immobilier sont assez variés, et entre l’achat/vente, la gestion locative, la gestion de patrimoine immobilier ou encore la création de sa propre agence, c’est un secteur qui offre au final de nombreuses évolutions de carrière.

Les formations pour devenir agent immobilier ?

En France, il existe plusieurs formations et cursus pour devenir agent immobilier. Si l’on devait en retenir les principales filières, voici ce que l’on peut noter :

  1. BTS Professions Immobilières : ce diplôme de niveau bac+2 est une formation idéale pour mener aux métiers d'agent immobilier, de gestionnaire de biens immobiliers, ou encore de promoteur immobilier.
  2. Licence professionnelle Immobilier : de niveau bac+3, cette formation permet d'acquérir des compétences en droit de l'immobilier, en marketing, en finance immobilière et en gestion de biens immobiliers. Elle est un peu plus poussée que le BTS et mène à une variété un peu plus large de métiers.
  3. Mastère spécialisé Immobilier : de niveau bac+4 et bac+5, il s’agit d’une formation plus poussée que les précédentes, et qui offre davantage de débouchés.

On ne pourra vous citer ici toutes les écoles et formations qui préparent aux métiers de l’immobilier, mais voici à titre indicatif quelques-unes d’entre elles :