Les différents types de livrets d'épargne : un tour d'horizon


Essentielle pour préparer l'avenir, constituer un patrimoine ou encore anticiper des dépenses imprévues, le livret d'épargne est sans aucun doute l'investissement préféré des français, qui plus est en période d'inflation, pendant laquelle les taux d'intérêts ont tendance à être élevés. Parmi les solutions d'épargne disponibles sur le marché, on trouve de nombreux types de livrets. Découvrons ainsi les principaux livrets d'épargne réglementés et non-réglementés, leurs caractéristiques et avantages, ainsi qu'une mise en garde concernant les faux livrets d'épargne qui sont des arnaques.

Les livrets d'épargne réglementés

Les livrets d'épargne réglementés sont des placements sûrs et accessibles à tous. Ils offrent généralement un rendement modeste, mais bénéficient d'avantages fiscaux non-négligeables. Voici les principaux livrets réglementés que vous pouvez trouver :

Le Livret A et le Livret Bleu

Le Livret A est sans doute le placement d'épargne le plus connu et le plus répandu. Il s'adresse à toutes les personnes physiques résidant en France, ainsi qu'aux associations et organismes d'intérêt général. Le Livret A peut être souscrit dans la majorité des établissements bancaires, avec un plafond de 22950€ pour les particuliers et 76250€ pour les associations. Son taux d'intérêt actuel est de 0,5%, et les intérêts sont exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux.

Le Livret Bleu est une variante du Livret A, proposée exclusivement par le Crédit Mutuel. Il fonctionne de la même manière que le Livret A, avec les mêmes avantages fiscaux et conditions d'accès.

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS)

Le LDDS a remplacé l'ancien Livret de Développement Durable (LDD) en 2017. Ce produit d'épargne s'adresse aux personnes physiques résidant en France, avec un plafond de versement fixé à 12000€. Le taux d'intérêt est identique à celui du Livret A, soit 0,5%, et les intérêts sont également exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux. La particularité du LDDS est qu'il permet de financer des projets dans les domaines de l'environnement et de la solidarité.

Le Livret d'Épargne Populaire (LEP)

Le LEP est un livret d'épargne destiné aux personnes ayant des revenus modestes et résidant en France. Pour ouvrir un LEP, il faut justifier d'un revenu fiscal de référence inférieur à certains plafonds, qui varient selon la situation familiale. Le plafond de versement est de 7700€, et le taux d'intérêt actuel est de 1,25%. Comme pour les autres livrets réglementés, les intérêts du LEP sont exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux.

Le Livret Jeune

Le Livret Jeune est un produit d'épargne destiné aux personnes âgées de 12 à 25 ans résidant en France. Il peut être ouvert auprès de la plupart des établissements bancaires, avec un plafond de versement de 1600€. Le taux d'intérêt minimum est celui du Livret A, mais il peut être majoré par l'établissement bancaire. Les intérêts sont également exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux.

Les livrets d'épargne non-réglementés

En plus des livrets réglementés, il existe également des livrets d'épargne proposés directement par les établissements bancaires, sans encadrement législatif spécifique. Voici quelques exemples de livrets non-réglementés :

Ces livrets non-réglementés offrent généralement une rémunération supérieure à celle des livrets réglementés, mais les intérêts sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Il est également important de mentionner le livret CFER (Compte Épargne Financement d’État Régional), qui n'est pas un livret d'épargne réglementé, mais dont le but est de financer les projets de développement économique et social dans les régions françaises. Ce livret est proposé par la Nef, une banque coopérative et solidaire.

Mise en garde contre les faux livrets d'épargne

Face à la multiplicité des offres d'épargne, il convient d'être vigilant quant aux risques liés aux faux livrets d'épargne. Ces produits frauduleux peuvent être proposés par des plateformes en ligne, se prévalant de taux d'intérêt très attractifs, mais dissimulant en réalité des arnaques.

Pour éviter ces risques, il est recommandé de s'informer sur la réputation des établissements proposant des livrets d'épargne, de consulter les avis en ligne et, en cas de doute, de privilégier les offres des banques traditionnelles ou reconnues sur le marché.

Sachez aussi que vous pourrez trouver sur notre site de conseils sur l'optimisation de votre épargne.