1. Actus
  2. Entreprises
  3. Calculer une remise

Calculer une remise


Le calcul d’une remise peut avoir de nombreuses utilités dans la vie et plus particulièrement dans nos habitudes de consommations. Nous rencontrons régulièrement dans notre quotidien des articles remisés, que ce soit en faisant les courses au supermarché, ou lors de nos achats de vêtements, de chaussures en période de solde. 5%, 10%, 30%, il est tout même important de savoir à quel montant en € cela correspond au final. Il faut distinguer plusieurs types de remise, les remises commerciales, remises comptables ou remises marketing. Pas besoin de calculatrice pour arriver à calculer les montants, Calculer.com vous dit tout !
Remise

Qu’est ce qu’une remise ?

La remise est une réduction du prix de vente accordée de manière ponctuelle à des fins commerciales (soldes, promotions…) ou pour prendre en considération le profil du client (clients fidèles, importants…).

Une réduction commerciale peut être accordée en fonction de la quantité de produit achetée dans le cadre d’une promotion. Une entreprise peut proposer un prix différent de ce qui était prévu initialement, du fait de rabais, remises et ristournes. Ces trois notions, bien que proches et faisant l’objet d’écritures comptables similaires, n’ont pas exactement la même signification.

La remise peut prendre la forme d’une diminution du prix d’achat ou bien d’une offre promotionnelle du type « un acheté, un offert ».

Le rabais est une réduction exceptionnelle sur le prix de vente initial en cas de défaillance d’un service rendu.

La ristourne est une réduction sur le montant global des ventes réalisées avec un même client pendant une période déterminée.

Le calcul d’une remise commerciale

Lorsqu’un vendeur affiche un prix de vente, il peut proposer 2 types de remise, soit une remise en valeur soit une remise en qui s’exprime en pourcentage.

La remise en valeur

Cette remise s’exprime en euros et va se déduire du prix de vente.

  • Exemple 1 :
  • Prix de vente d’une casquette = 20 €
  • Remise = 5 €
  • Prix casquette après remise = 20 € – 5 € = 15 €

Calcul de la remise en pourcentage 

Il faut maîtriser pour cela le calcul du pourcentage. La remise en pourcentage s’applique sur le prix de vente à l’aide d’un taux représenté par le symbole %.

Vous pouvez l’appliquer pour calculer une remise sur une facture par exemple.

  • Exemple 2 : les produits soldés
  • 1 paire de chaussures coûte = 150 €
  • Remise affichée en boutique en période de soldes : – 30%
  • Montant de la remise = 150 x (30/100) = 45€

Le prix soldé de la paire de chaussure sera = prix initial – remise soit 150€ – 45€ = 105€

Il y a une autre méthode de calcul qui consiste à trouver le résultat plus rapidement sans passer par le calcul du montant de la remise. La formule est la suivante :

  • Prix de vente x (1 – taux de remise en %) = Prix remisé

Soit avec notre exemple :

  • 150€ x (1-30/100) = 105€

De même lorsque vous payez une facture de restaurant, vous payez la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) et celle-ci est déductible pour les professionnels. Ils bénéficient ainsi d’une remise sur le prix TTC du menu affiché.

Si la TVA est de 20% sur le prix affiché, il est possible de déduire ces 20%.

Facture TTC  = 150 € TTC

Facture HT = 150 € – ( 150 x20%) = 120 € HT

Si vous souhaitez calculer le montant de la TVA sur vos factures, cet autre article devrait vous aider.

Calcul de remise et stratégie commerciale

Objectif : gagner de nouveaux clients

Un nouveau client ne connait pas vos produits ou votre entreprise, optez pour une remise découverte ou encore appelée remise nouveau client. Cette remise lui permettra de découvrir la gamme tout au long de l’année et si tout se passe bien, vous réussirez à le fidéliser.

Le bénéfice d’une remise a souvent été prouvé.

Exemple 3 : un restaurant vient d’ouvrir et cherche de nouveaux clients. Pour inciter à la vente, il propose une remise de 10% pour l’achat d’un menu Vegan. Cette remise s’applique sur le prix de vente du menu.

Objectif : augmenter le panier moyen de votre client

Remise sur la quantité

Les remises sur quantités ou sur volumes désignent les cas où le prix unitaire marginal des marchandises dépend de la quantité commandée. Généralement, les prix unitaires baissent lorsque les quantités augmentent afin d’inciter les clients à acheter plus.

Exemple 4 :

1 kilo d’orange = 2€

2 kilos d’orange = 1.5€

La remise sur la quantité de 2 kilos est de :

2€ – 1.5 € = 50 cts ou bien on peut calculer le pourcentage de la remise avec la formule suivante :

  • ( prix de 2 kilos/prix de 1 kilo) x 100 soit : 1- (1.5€ / 2€) x 100 =  25%

Le commerçant a accordé une remise de -25% sur la quantité achetée.

Objectif : fidélisation des clients

le calcul de remise fidélité

Une remise de fidélité est une remise accordée à un client lorsque celui-ci a déjà acheté un produit ou service dans votre entreprise.

Chaque marque souhaite une plus grande fidélité de ses clients, et beaucoup ont mis en place des programmes de récompenses dans ce but. La plupart des remises offrent une incitation monétaire ou des points de fidélité qui s’additionnent à une remise, ou à une carte-cadeau.

La remise de fidélité dépasse rarement les 5 à 10 %.

Exemple 5 : chaque fois que vous passez en caisse dans votre supermarché avec la carte fidélité, vous cumulez des points et lorsque vous atteignez un palier de points, vous pouvez les transformer en remise monétaire.

100 € d’achat = 100 points

Si 1 000 points obtenus = 10 € de remise sur votre prochain achat.

La remise fidélité peut également prendre la forme d’une carte cadeau qui permet d’acheter des produits dans un lieu défini.

Autre exemple : sur un site de e-commerce, la remise peut se transformer en un cadeau des frais de livraison.

Ce cadeau est souvent conditionné en fonction d’un montant d’achat.

Chaque palier de dépenses atteint déclenche une nouvelle remise.

1er palier entre 80€ et 150€ : frais de livraison offerts

2ème palier entre 150€ et 310€ : remise 5 % sur le ticket total

3ème palier entre 310€ et 400 € : un produit d’un montant de 20€ offert etc…

Le calcul de remise fin de stock

Les remises de fin de stock consistent à vendre avec une forte réduction sur le prix, le déstockage des invendus de la saison précédente ou de fin d’année.

Dans le commerce de l’habillement, cette remise est aussi appelée SOLDES.

Les soldes favorisent un écoulement accéléré de marchandises en stock dont des exemplaires ont été proposés à la vente depuis plusieurs mois et comportent une réduction de prix, qui peut aller jusqu’à une revente à perte, dans la limite du stock à écouler.

Les soldes sont encadrées par une législation. Il y a un début et une fin. Souvent les remises évoluent tout au long des semaines. Ces remises varient de -20%, – 30% la première semaine pour atteindre -40% à -50% en fin de soldes lorsque les stocks sont presque vides et que les taillent comment à manquer.

Exemple 6 :  Solde – 40% sur toute la boutique

Prix d’une veste = 300 €

Prix soldé = 300€ x (1-40%) = 180 €

Le calcul de remise occasion

La vente d’occasion permet de revendre (souvent à moindre coût) des produits usagés, en plus ou moins mauvais état, sans avoir besoin d’effectuer aucune réparation. L’occasion peut aussi vouloir dire “un produit tout juste déballé” ou bien abîmé, ou cela signifie simplement un objet qui a déjà été utilisé. Le marché de l’occasion existe depuis longtemps en France.

L’exemple le plus connu concerne le marché des voitures d’occasion.

Une voiture achetée neuve perd de sa valeur au fil des années, des kilomètres et de l’usure du véhicule. Ainsi la voiture d’occasion sera vendue avec une remise qui prendra en compte l’ensemble de ces paramètres.

Le calcul de remise décote d’un produit

Certains produits vieillissent et se déprécient à un rythme étonnant et d’autres conservent leur valeur plus longtemps. Si l’on prend le marché des smartphones, la marque Apple se décote moins vite que les marques Android. Ainsi la remise appliquée à la revente d’un iphone d’occasion sera moins élevée que celle appliquée sur la vente d’un Samsung.

Par exemple, un iPhone perd généralement 23,45 % de sa valeur au cours de la première année pour voir sa valeur chuter de 45,46 % au cours de la deuxième année. S’il s’agit d’une chute de prix assez importante, ce n’est rien comparé aux smartphones Android qui perdent 45,18 % de leur valeur la première année, pour chuter de 71,41 % de leur valeur initiale au cours de leur deuxième année d’utilisation.

Calcul d’une remise ou escompte en comptabilité

Les réductions sont classées en deux types. L’expression « réduction commerciale » désigne les rabais, les remises et les ristournes. Les réductions financières comprennent notamment les escomptes accordés lors des paiements comptants.

Qu’est ce que l’escompte ?

L’escompte est un rabais que vous accordez à un client lorsque le paiement de la facture est anticipé. L’entreprise peut également proposer un escompte pour un paiement au comptant.

En écriture comptable, il existe deux types d’escompte. L’escompte accordé qui est à comptabiliser par le fournisseur. L’escompte obtenu qui sera comptabilisé par le client.

En principe l’escompte est calculé sur le net commercial (prix de vente – réductions commerciales accordées). Mais, on peut également le calculer sur le net commercial Toutes Taxes Comprises (net commercial – montant de la TVA). Dans ce cas, on parle d’un escompte Net de TVA.

Comment calculer des remises en cascade ou successives ?

Exemple : Au début des soldes, les boutiques baissent les prix de certains articles de 20%.

Plus tard elles font une deuxième démarque de 30%.

Quel est le prix d’un jean après la deuxième démarque, si son prix initial était de 65 € ?

Attention il ne faut jamais additionner les pourcentages (c’est à dire dans notre exemple utiliser 20% + 30%).

En effet, ces pourcentages ne portent pas sur le même prix. Il y a le prix 1ère démarque et le prix 2ème démarque.

On applique la remise de 20% sur le prix du jean puis de 30% sur le prix du jean déjà remisé :

Prix 1ère remise = 65€ – ( 65×20/100) = 52 €

Prix 2ème remise = 52 € – (52 x 30/100) = 36.4 €

Comment calculer une remise sur Excel ?

Voici comment procéder :

  1. Entrez les nombres que vous voulez multiplier par 15% dans une colonne.
  2. Dans une cellule vide, entrez le pourcentage de 15% (ou 0,15), puis copiez ce nombre en appuyant sur Ctrl + C.
  3. Sélectionnez la plage de cellules a1: a5 en faisant glisser vers le bas dans la colonne, suivez le process proposé par le support Microsoft.

En savoir plus sur ces liens : calcul de pourcentage sur Excel,  calcul pourcentage et le calcul d’une RC pro ou encore l’estimaton des frais de portage salarial.

sebastien
Sébastien

Les sujets de fiscalité

Voir toutes ses publications
Dans la même thématique
Calcul de l’effet de levier en finance
Comprendre la fiscalité du portage salarial On en parle souvent sur notre site, et c'est logique, puisque le portage salarial a le vent en poupe. Porté par le regain d'intérêt pour la création d'entreprise depuis plus de 10 ans, le portage salarial représente une alternative de plus en plus prisée par ceux qui cherchent à combiner l’autonomie professionnelle et les avantages du statut de salarié. Toutefois, cette solution hybride présente des spécificités fiscales qu’il est crucial d’appréhender pour optimiser sa situation. Sébastien
devenir comptable
Devenir comptable : votre guide complet de reconversion On parle beaucoup en ce moment des métiers en tension, comme ceux de l’hôtellerie-restauration ou le BTP, pour lesquels il est parfois compliqué de trouver des salariés compétents. On pense toutefois moins au secteur de la comptabilité, dont les difficultés de recrutement sont réelles. Pour pallier cette pénurie de profils, la profession (sous l’impulsion de l’Ordre des Experts-Comptables notamment) a encouragé l’éclosion de nombreuses formations initiales ou en reconversion, qui permettent aujourd’hui d’accéder facilement aux métiers de la comptabilité. Focus rapide sur les formations et diplômes en question, si jamais vous vous posez la question d’une reconversion dans le milieu. Sébastien
Dernières actualités
CAF
Assurance loyer impayés et assurance habitation : comprendre les différences Il existe des variations de prix significatives sur l'assurance habitation, en fonction de la région dans laquelle se trouve l'habitation. Comprendre ces différences et savoir comment optimiser son choix permet de réaliser des économies considérables tout en bénéficiant d'une couverture adaptée. Voyons donc sur Calculer.com quelles régions françaises disposent des tarifs d'assurance habitation les plus attractifs. Sébastien
investissement etranger
Pourquoi et comment investir à l'étranger ? On évoque sur Calculer.com les opportunités d'investissement et de placements plutôt orientés sur le marché français. Toutefois l'investissement international présente aussi une opportunité intéressante, à condition d'être bien accompagné et de savoir où regarder ;) L'investissement à l'étranger attire en effet de plus en plus d'investisseurs désireux de diversifier leurs portefeuilles et maximiser leur rentabilité, sans se limiter au marché hexagonal. Cette stratégie offre non seulement des opportunités uniques mais comporte aussi des risques et défis spécifiques. Sébastien
Immobilier
Récupération des avoirs du 2ème pilier en Suisse : pourquoi contacter des professionnels ? La récupération des avoirs du 2ème pilier en Suisse constitue une démarche importante pour de nombreux retraités ou expatriés. Ce processus, souvent empreint de complexité, nécessite une attention particulière et une compréhension approfondie des règles en vigueur. Faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine peut se révéler être une décision judicieuse. Explorons les raisons pour lesquelles il est essentiel de solliciter des experts pour la récupération de ces fonds, tout en mettant en lumière les avantages et les précautions à prendre. Sébastien
estimation immo impots
Estimer la valeur de son bien immobilier pour la déclaration d'impôts Pour les propriétaire d'un bien immobilier, la déclaration d'impôts peut faire figure d'épouvantail et représenter une véritable source de stress. Votre bien immobilier prenant de la valeur avec le temps, il est donc normal de répercuter cette valeur sur votre déclaration d'impôts, afin que votre patrimoine immobilier soit estimé au plus juste. Toutefois, c'est une opération qui peut avoir un impact significatif sur le montant des impôts que vous devrez payer. Si vous voulez donc rester en règle avec l'administration fiscale et éviter toute mauvaise surprise lors d'un contrôle, voici nos conseils. Sébastien
Calcul de l’effet de levier en finance
Comprendre la fiscalité du portage salarial On en parle souvent sur notre site, et c'est logique, puisque le portage salarial a le vent en poupe. Porté par le regain d'intérêt pour la création d'entreprise depuis plus de 10 ans, le portage salarial représente une alternative de plus en plus prisée par ceux qui cherchent à combiner l’autonomie professionnelle et les avantages du statut de salarié. Toutefois, cette solution hybride présente des spécificités fiscales qu’il est crucial d’appréhender pour optimiser sa situation. Sébastien
Les outils et simulateurs dédiés à la gestion de patrimoine
Comment devenir conseiller en gestion de patrimoine : Études, missions et carrières Cela fait quelques années maintenant que le métier de conseiller en gestion de patrimoine attire un nombre croissant de professionnels venus de divers horizons, notamment du domaine financier et fiscal (notamment du côté des experts-comptables). Alors que le métier a longtemps eu une image "ringarde" et peu attractif, les candidats se sont rendus compte qu'il offrait une carrière prometteuse avec des perspectives d'évolution intéressantes. Etant donné que nous traitons sur Calculer.com du sujet sous toutes ces coutures, il nous a semblé logique de faire un petit focus sur ce métier. Pour ceux qui aspirent à rejoindre ce secteur dynamique, comprendre les missions principales, les salaires typiques, ainsi que les études nécessaires est crucial. Sébastien
pret taux zero
Le prêt à taux zéro en 2024 : tout savoir sur les conditions, les montants et la durée A l'origine, le PTZ est né en 1995, sous l'impulsion de Pierre-André Périssol, ministre du logement dans le gouvernement français d'Alain Juppé. Dispositif clé pour favoriser l'accession à la propriété pour de nombreux ménages en France, elle avait pour objectif d'aider les Français aux revenus modestes à devenir "primo-accédants à la propriété" (propriétaires pour la première fois de leur résidence principale). Sébastien