1. Actus
  2. Entreprises
  3. Calculez et estimez vos frais en portage salarial

Calculez et estimez vos frais en portage salarial


Portage salarial : comprendre les coûts et le comparer aux autres statuts

Indépendance de l’auto-entrepreneur versus sécurité du salariat. Ces deux notions sont souvent opposées. Et pourtant, il est possible de les combiner. Comment ? Grâce au portage salarial. Cette nouvelle manière de travailler vous permet de mener votre entreprise tout en bénéficiant des avantages d’un contrat de travail. En contrepartie, vous devez verser des cotisations. Alors comment calculer ses frais en portage salarial ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

C’est quoi le portage salarial ?

Avec la crise sanitaire, plus de 995 000 entreprises ont été créées. C’est une bonne chose pour l’économie française. Mais ce chiffre exceptionnel cache aussi une dure réalité. La précarité du statut d’auto-entrepreneur. Mais heureusement, ce n’est pas une fatalité. Si certains travailleurs indépendants parviennent à se gérer facilement, ce n’est pas le cas de la majorité. Pour ces derniers, un accompagnement et une stabilité sont nécessaires. C’est à cet instant que le portage salarial intervient.

Définition du portage salarial

C’est l’article L. 1254-1. de l’ordonnance du 2 avril 2015 qui nous apporte une définition du portage salarial :

“Le portage salarial désigne l’ensemble organisé constitué par :

1° D’une part, la relation entre une entreprise dénommée “ entreprise de portage salarial ” effectuant une prestation au profit d’une entreprise cliente, qui donne lieu à la conclusion d’un contrat commercial de prestation de portage salarial ;

2° D’autre part, le contrat de travail conclu entre l’entreprise de portage salarial et un salarié désigné comme étant le “ salarié porté ”, lequel est rémunéré par cette entreprise.”

En d’autres termes, c’est une relation tripartite :

D’un côté, les consultants signent un contrat de travail avec l’entreprise de portage salarial.

De l’autre, ils concluent un contrat de prestation de service ou de vente avec une entreprise tierce. Comme les freelances auto-entrepreneurs, ils sont libres de fixer les conditions d’exécution du contrat, et notamment la facturation.

Cela dit, les entreprises clientes doivent verser le montant facturé à l’entreprise de portage salarial. Cette dernière verse ensuite un salaire mensuel au travailleur indépendant.

Bon à savoir : le format du portage salarial concerne tout le monde dès lors que vous avez une prestation ou des produits à vendre (sauf service à la personne ou métier réglementé). Vous pouvez déjà être freelance, salarié ou même retraité. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, le portage salarial vous simplifie la tâche.

Les avantages du portage salarial

Avantages liés au statut de salarié

Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale fait peur à de nombreux Français. Et pour cause, ils risquent de perdre tous les avantages liés à leur statut de salarié. Ce n’est pas le cas en passant par une entreprise de portage salarial.

  • La protection sociale : il s’agit, entre autres de bénéficier, du régime général de la sécurité sociale, du droit au pôle emploi et à l’assurance chômage, du régime de prévoyance, ou encore des congés payés
  • La mutuelle : étant salarié, vous profitez de la participation de l’entreprise à la mutuelle collective.
  • Le bulletin de paie : pour trouver un logement en location ou pour acheter un bien immobilier, ce bulletin de salaire peut vous être d’une aide précieuse. En particulier si vous avez conclu un contrat en CDI.

Avantages offerts par l’entreprise de portage

Outre les avantages liés au salariat, certaines entreprises de portage vous offrent des prestations complémentaires

  • Un réseau de professionnel : la société de portage salarial vous fait profiter de son réseau et de son image de marque. C’est une excellente manière de rencontrer de nouveaux clients.
  • Des conseils personnalisés : les entreprises de portage salarial peuvent vous proposer un accompagnement sur mesure. Et ce, aussi bien sur le plan commercial, fiscal ou social.
  • Des assurances : il peut s’agir par exemple d’une assurance responsabilité civile professionnelle, d’une assurance rapatriement pour les déplacements à l’étranger ou encore d’une assurance exploitation.
  • Un plan de formation : pour développer des compétences en adéquation avec les besoins clients, les sociétés de portage salarial vous proposent plusieurs formations.
  • Une gestion administrative : contrairement aux indépendants en micro-entreprise, le salarié porté n’a pas à gérer l’ensemble de ses tâches administratives.

Pour bénéficier de tous ces avantages, des frais en portage salarial sont à prévoir.

Quels sont les frais en portage salarial ?

Bénéficiant de multiples avantages, le salarié porté doit verser des cotisations à son employeur. C’est ce qu’on appelle les frais de gestion. En plus de ces frais, il doit également prévoir le paiement de toutes les charges sociales imposées par son statut.

Mais rassurez-vous, ils sont directement déduits de votre salaire, et c’est l’entreprise de portage salarial qui se charge de calculer ses frais.

Les frais de gestion du portage salarial

Les frais de gestion correspondent en quelque sorte aux charges patronales. Et pour cause, l’entreprise de portage vous fait bénéficier d’une multitude de services. Et cela à un coût.

Vous trouverez alors des frais de gestion variant entre 5 à 10 % de votre chiffre d’affaires hors taxes. C’est à vous de comparer les offres entre les bénéfices proposés et votre budget.

Il faut également savoir que plusieurs entreprises de portage salarial (à l’image de Quorélations) optent pour le calcul dégressif de ces frais de gestion. Ainsi, plus votre chiffre d’affaires est élevé, plus le pourcentage de ces frais est faible.

Les charges sociales

Ensuite, il y a les cotisations sociales qui sont redevables par chaque salarié, employeur ou auto-entrepreneur.

Dans ce cas, les charges sociales correspondent à 50 % de votre chiffre d’affaires hors taxe. Mais contrairement aux freelances qui choisissent de se lancer avec le statut d’auto entreprise, vous pourrez déduire l’ensemble de vos frais professionnels. Par exemple : les frais de déplacement pour une mission client, les frais de matériel, etc.

Bon à savoir : Même si le portage salarial est ouvert à tous, la convention collective applicable fixe toutefois un montant de salaire minimum. Ainsi, après déduction de l’ensemble de ces frais, le salarié devrait à minima percevoir une rémunération de 77% du plafond mensuel de la sécurité sociale (189 € par jour en 2021). À défaut de pouvoir atteindre ce montant, vous n’êtes pas éligible au portage salarial.

En conclusion : avant de choisir votre entreprise de portage salarial, pensez à vérifier l’ensemble des frais de gestion appliqués, mais surtout, les prestations correspondantes et n’hésitez pas à faire une simulation concrète de revenus.

Retrouvez nos autres articles liés à la trésorerie d’entreprise :

sebastien
Sébastien

Les sujets de fiscalité

Voir toutes ses publications
Dans la même thématique
devenir comptable
Devenir comptable : votre guide complet de reconversion On parle beaucoup en ce moment des métiers en tension, comme ceux de l’hôtellerie-restauration ou le BTP, pour lesquels il est parfois compliqué de trouver des salariés compétents. On pense toutefois moins au secteur de la comptabilité, dont les difficultés de recrutement sont réelles. Pour pallier cette pénurie de profils, la profession (sous l’impulsion de l’Ordre des Experts-Comptables notamment) a encouragé l’éclosion de nombreuses formations initiales ou en reconversion, qui permettent aujourd’hui d’accéder facilement aux métiers de la comptabilité. Focus rapide sur les formations et diplômes en question, si jamais vous vous posez la question d’une reconversion dans le milieu. Sébastien
Dernières actualités
interets holding
Optimiser sa fiscalité d'entreprise : l'art de facturer via une holding C'est le schéma "à la mode" chez les freelance et que l'on voit de plus en plus : le recours à une holding pour optimiser sa fiscalité et faciliter les investissements pro. En effet, l'utilisation d'une holding pour gérer les facturations entre entreprises du même groupe présente de nombreux avantages financiers, qui ne sont plus réservés aux grands groupes. Particulièrement attrayante pour les freelances et les PME, cette stratégie intéresse vivement les freelances et nous allons vous expliquer un peu plus précisément son intérêt, et surtout quelles sont les erreurs à ne pas commettre ! Sébastien
devenir comptable
Devenir comptable : votre guide complet de reconversion On parle beaucoup en ce moment des métiers en tension, comme ceux de l’hôtellerie-restauration ou le BTP, pour lesquels il est parfois compliqué de trouver des salariés compétents. On pense toutefois moins au secteur de la comptabilité, dont les difficultés de recrutement sont réelles. Pour pallier cette pénurie de profils, la profession (sous l’impulsion de l’Ordre des Experts-Comptables notamment) a encouragé l’éclosion de nombreuses formations initiales ou en reconversion, qui permettent aujourd’hui d’accéder facilement aux métiers de la comptabilité. Focus rapide sur les formations et diplômes en question, si jamais vous vous posez la question d’une reconversion dans le milieu. Sébastien
strategie croissance
Stratégies de croissance : comment les intérêts composés accélèrent votre épargne L'épargne est une pratique financière essentielle pour sécuriser votre avenir, mais c'est la manière dont vous la faites fructifier qui peut véritablement transformer votre patrimoine. Parmi les stratégies de croissance de l'épargne, les intérêts composés sont souvent considérés comme la huitième merveille du monde financier. Ils représentent un moyen puissant d'accélérer la croissance de votre épargne sans effort supplémentaire de votre part. Sébastien
plan per
Le Plan d'Epargne Retraite : notre guide complet La récente réforme des retraites a fait couler beaucoup d'encre et mis beaucoup de monde dans la rue. Elle a surtout montré le décalage entre une opinion fière de ses acquis sociaux (et prête, fort justement, à les défendre), et un gouvernement soucieux de retrouver l'équilibre dans le financement des retraites, avec une vision long terme qui assurera la pérennité du système. C'est dans ce contexte que l'intérêt du PER (Plan d'Épargne Retraite) a connu un véritable boom, attirant à lui nombre de questions, et un réel engouement. Pour y voir un peu plus clair, Calculer.com vous a donc préparé un guide complet sur le sujet ! Sébastien
Main d’oeuvre
Créer votre propre entreprise de construction : Ce que vous devez savoir Lancer une entreprise de construction peut être une entreprise très gratifiante, étant donné la demande constante pour de nouveaux bâtiments, des rénovations et des projets d'infrastructure. Cependant, c'est aussi un domaine qui nécessite des connaissances importantes, une préparation et une planification stratégique pour le naviguer avec succès. Voici ce que vous devez savoir pour solidement poser la fondation de votre entreprise de construction. Sébastien
comparateur energie
Comparer les offres d'énergie : électricité, gaz et fioul La crise énergétique survenue depuis le début de la guerre en Ukraine en 2022 a profondément modifié notre perception du sujet. La consommation énergétique est en effet une préoccupation majeure aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels, qui plus est dans des métiers où les dépenses énergétiques représentent un coût non négligeable des charges. Dans ce contexte, la réduction des dépenses et un premier pas, mais le choix du bon contrat d'énergie l'est tout autant, face à la multitude d'offres disponibles sur le marché. Comparer les différents contrats (d'électricité, de gaz et de fioul) en fonction de sa situation est donc devenu indispensable. Sébastien