1. Actus
  2. Travaux
  3. Calculer le coût d'une installation électrique complète

Calculer le coût d’une installation électrique complète


Avant de faire appel à un électricien, il convient de calculer le coût d’une installation électrique. Focus.
Travaux

Comment calculer le coût d’une installation électrique ?

Bâtiment neuf ou ancien, le système électrique est indispensable pour se chauffer, s’éclairer, … Mais que ce soit pour une remise en conformité, des travaux de rénovation ou une construction, l’électricité figure parmi les postes les plus coûteux.

Alors quel est le coût d’une installation électrique ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Le coût des équipements électriques

Pour estimer le prix d’une installation électrique, il faut commencer par recenser tous les éléments nécessaires. Et pour cause, en fonction du type de chantier (nouvelle installation ou rénovation), les équipements diffèrent.

De manière générale, vous aurez toujours besoin d’un tableau électrique, d’un disjoncteur différentiel, d’un compteur électrique, d’interrupteurs, d’un délesteur et de fusibles. Et selon les spécificités des constructions en place, d’autres dispositifs peuvent s’ajouter, tels que le contacteur, l’interrupteur va-et-vient, la minuterie, les coffrets de communication, les avertisseurs de sécurité, les câblages, le variateur, le télérupteur, etc.

Pour vous aider à estimer le coût d’une installation électrique, nous vous proposons un tableau regroupant le prix des principaux équipements :

  • Tableau électrique : entre 10 à 80 €
  • Comparateur électrique : environ 230 €
  • Disjoncteur différentiel : entre 3 et 30 €
  • Interrupteur : entre 20 et 400 €
  • Délesteur : entre 100 et 400 €
  • Contacteur : entre 20 et 70 €
  • Télérupteur : entre 15 et 50 €
  • Variateur : entre 10 et 60 €

Le coût de l’installation électrique

Le coût de l’installation électrique ne s’arrête pas aux équipements, il faut également prévoir la main-d’œuvre.

Sachez que le tarif horaire est généralement compris entre 35 et 45 €. À cela s’ajoute la TVA. Celle-ci varie selon le type de bien immobilier :

  • Pour les bâtiments neufs : 20 %
  • Pour les bâtiments anciens : 10 % (dès lors que les installations électriques ont pour objectif l’amélioration des performances énergétiques)

Selon les cas, des frais de déplacement pourront aussi vous être facturés. Mais si vous choisissez un électricien dans votre région, cela ne devrait pas dépasser les 20 €.

De manière générale, sachez que le calcul du coût de l’installation électrique dépend surtout de la surface. En effet, si vous multipliez le nombre de mètres carrés par une somme comprise entre 50 ou 200 €, vous pouvez obtenir une estimation de tarifs.

Le montant à sélectionner dépend du type de travaux :

  • Pour une rénovation électrique de mise en sécurité, la fourchette oscille entre 50 et 80 €/m2.
  • Pour une réfection complète, le tarif est plutôt entre 125 et 200 €/m2.

Le devis pour réduire les coûts d’installation électrique

Vous l’aurez compris, le coût d’une installation électrique varie selon une multitude de paramètres.

Alors pour bénéficier du meilleur tarif, nous vous conseillons de réaliser plusieurs devis (minimum 3) auprès de professionnels qualifiés. Cela vous permettra de bien comparer les offres.

Mais attention, il ne s’agit pas de sélectionner le moins cher, au risque de vous retrouver avec une installation électrique mal posée, défaillante ou consommant énormément d’énergie.

Afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix, n’hésitez pas à suivre ces conseils :

  • Une présélection en ligne : avant de faire les demandes de devis, vérifiez les sites internet de plusieurs électriciens. Vous pourrez consulter les avis reçus et les certifications. En effet, les meilleurs électriciens disposent du label QualifElec, ce qui garantit un travail bien fait.
  • Les mentions obligatoires : plusieurs mentions doivent apparaître sur le devis, telles que le Kbis de l’entreprise, la date de début et la date de fin des travaux, le détail de chaque prestation, la somme totale à payer HT et TTC.
  • Le détail des prestations : le devis doit être le plus détaillé possible et préciser le matériel électrique utilisé. Ici, vous pouvez vérifier la conformité avec la réglementation française. En effet, les équipements doivent porter la mention NF qui garantit la performance, la sécurité et le bon fonctionnement.

Dans le même esprit, les travaux d’installation électrique doivent respecter la norme NF C 15-1000. Si cela n’est pas mentionné sur le devis ou sur le site internet, demandez à l’électricien au moment du devis.

  • L’assurance : l’électricien doit obligatoirement disposer d’une assurance décennale en cas de mise aux normes électriques.
sebastien
Sébastien

Les sujets de fiscalité

Voir toutes ses publications
Dans la même thématique
Dernières actualités
CAF
Assurance loyer impayés et assurance habitation : comprendre les différences Il existe des variations de prix significatives sur l'assurance habitation, en fonction de la région dans laquelle se trouve l'habitation. Comprendre ces différences et savoir comment optimiser son choix permet de réaliser des économies considérables tout en bénéficiant d'une couverture adaptée. Voyons donc sur Calculer.com quelles régions françaises disposent des tarifs d'assurance habitation les plus attractifs. Sébastien
investissement etranger
Pourquoi et comment investir à l'étranger ? On évoque sur Calculer.com les opportunités d'investissement et de placements plutôt orientés sur le marché français. Toutefois l'investissement international présente aussi une opportunité intéressante, à condition d'être bien accompagné et de savoir où regarder ;) L'investissement à l'étranger attire en effet de plus en plus d'investisseurs désireux de diversifier leurs portefeuilles et maximiser leur rentabilité, sans se limiter au marché hexagonal. Cette stratégie offre non seulement des opportunités uniques mais comporte aussi des risques et défis spécifiques. Sébastien
Immobilier
Récupération des avoirs du 2ème pilier en Suisse : pourquoi contacter des professionnels ? La récupération des avoirs du 2ème pilier en Suisse constitue une démarche importante pour de nombreux retraités ou expatriés. Ce processus, souvent empreint de complexité, nécessite une attention particulière et une compréhension approfondie des règles en vigueur. Faire appel à des professionnels spécialisés dans ce domaine peut se révéler être une décision judicieuse. Explorons les raisons pour lesquelles il est essentiel de solliciter des experts pour la récupération de ces fonds, tout en mettant en lumière les avantages et les précautions à prendre. Sébastien
estimation immo impots
Estimer la valeur de son bien immobilier pour la déclaration d'impôts Pour les propriétaire d'un bien immobilier, la déclaration d'impôts peut faire figure d'épouvantail et représenter une véritable source de stress. Votre bien immobilier prenant de la valeur avec le temps, il est donc normal de répercuter cette valeur sur votre déclaration d'impôts, afin que votre patrimoine immobilier soit estimé au plus juste. Toutefois, c'est une opération qui peut avoir un impact significatif sur le montant des impôts que vous devrez payer. Si vous voulez donc rester en règle avec l'administration fiscale et éviter toute mauvaise surprise lors d'un contrôle, voici nos conseils. Sébastien
Calcul de l’effet de levier en finance
Comprendre la fiscalité du portage salarial On en parle souvent sur notre site, et c'est logique, puisque le portage salarial a le vent en poupe. Porté par le regain d'intérêt pour la création d'entreprise depuis plus de 10 ans, le portage salarial représente une alternative de plus en plus prisée par ceux qui cherchent à combiner l’autonomie professionnelle et les avantages du statut de salarié. Toutefois, cette solution hybride présente des spécificités fiscales qu’il est crucial d’appréhender pour optimiser sa situation. Sébastien
Les outils et simulateurs dédiés à la gestion de patrimoine
Comment devenir conseiller en gestion de patrimoine : Études, missions et carrières Cela fait quelques années maintenant que le métier de conseiller en gestion de patrimoine attire un nombre croissant de professionnels venus de divers horizons, notamment du domaine financier et fiscal (notamment du côté des experts-comptables). Alors que le métier a longtemps eu une image "ringarde" et peu attractif, les candidats se sont rendus compte qu'il offrait une carrière prometteuse avec des perspectives d'évolution intéressantes. Etant donné que nous traitons sur Calculer.com du sujet sous toutes ces coutures, il nous a semblé logique de faire un petit focus sur ce métier. Pour ceux qui aspirent à rejoindre ce secteur dynamique, comprendre les missions principales, les salaires typiques, ainsi que les études nécessaires est crucial. Sébastien
pret taux zero
Le prêt à taux zéro en 2024 : tout savoir sur les conditions, les montants et la durée A l'origine, le PTZ est né en 1995, sous l'impulsion de Pierre-André Périssol, ministre du logement dans le gouvernement français d'Alain Juppé. Dispositif clé pour favoriser l'accession à la propriété pour de nombreux ménages en France, elle avait pour objectif d'aider les Français aux revenus modestes à devenir "primo-accédants à la propriété" (propriétaires pour la première fois de leur résidence principale). Sébastien