Quelles indemnités de licenciement pour un cadre


Comme tout salarié, le cadre a droit à des indemnités légales de licenciement, tant que cette procédure n’est pas issue d’une faute lourde de son fait. L’indemnité légale de licenciement est calculée en fonction de la rémunération de référence, mais aussi de l’ancienneté au sein de l’entreprise. Elle peut se cumuler avec les autres indemnités de départ auxquelles le cadre peut prétendre dans sa situation. Détaillons ensemble le calcul des indemnités légales de licenciement pour un cadre.

Le motif du licenciement

Le cadre a droit, au même titre que tout salarié lambda, à des indemnités légales de licenciement si l’employeur décide de mettre fin de façon anticipée au contrat de travail qui les lie. Ces indemnités sont dues quel que soit le motif du licenciement : rupture conventionnelle, incompatibilité d’humeur, restructuration de l’entreprise, inaptitude physique… Un seul cas de figure peut priver le cadre de ses indemnités légales de licenciement, la faute lourde. Rappelons que cet évènement fait référence à une atteinte volontaire du cadre à l’entreprise. Pour être reconnue, la faute lourde doit être avérée et ses conséquences démontrables : baisse de la productivité, mauvaise image de l’entreprise…

Le calcul de l’indemnité légale de licenciement

L’indemnité légale de licenciement ne peut en aucun cas être inférieure à 20 % de la rémunération brute de référence. C’est la règle du 1/5ème. Cette fraction de salaire est multipliée par le nombre d’années de présence dans l’entreprise. A partir de la 11ème année, cette indemnité doit être majoré de 2/15ème de la rémunération de référence, pour toutes les années au-delà de 10 ans. Ainsi, pour un cadre dont le salaire de référence est de 3 000 €, et qui compte 8 ans d’ancienneté dans l’entreprise, l’indemnité légale de licenciement se calcule comme suit :

  • (3 000 / 5) x 8 = 600 x 8 = 4 800 €

En revanche, si le même cadre compte une ancienneté de 15 ans, alors le calcul est un peu plus complexe :

  • [(3 000 / 5) x 8] + [(3 000 / 2/15) x 15] = 4 800 + 1 500 = 6 300 €


Rebondir après le licenciement

Le cadre est un travailleur un peu à part quant au recrutement. En effet, un licenciement, et surtout une période d’inactivité prolongée, est très mal vue par les recruteurs qui attendent un dévouement complet de la part de ce salarié. Pour rebondir après une fin de contrat, les cadres peuvent accéder à des sites de recherche d’emploi spécifiques tels que Cadremploi ou Monster.