Qu’est-ce le taux d’endettement et comment le calculer ?


Vous prévoyez de demander un crédit immobilier à votre banque ? Dans ce cas, il est primordial de bien préparer son dossier. D’autant plus depuis la crise du coronavirus où les banques se montrent de plus en plus frileuses. Alors avant de prendre rendez-vous, assurez-vous de répondre à l’ensemble des exigences des établissements bancaires. Parmi lesquelles, un faible taux d’endettement. Mais à quoi ça correspond ? Et comment le calculer ? Les réponses sont ici.

Le taux d’endettement - Définition

Le taux d’endettement détermine la capacité d’emprunt d’un foyer. Concrètement, il s’agit du ratio entre les charges récurrentes d’un ménage et son revenu mensuel.

Depuis le 1er janvier 2022, le Haut Conseil de Stabilité Financière fixe le taux d’endettement maximum à 35 % (assurance de prêt immobilier comprise) et la durée du crédit à 25 ans. Cette limite vous permet de rembourser le montant des mensualités sans impacter votre train de vie.

Mais au-delà de ce seuil, l’emprunteur risque d’avoir des difficultés à payer les mensualités de remboursement. Dans ce cas, on parle alors de malendettement (une mauvaise gestion des crédits en cours) ou de surendettement (une incapacité à rembourser ses dettes). Alors pour éviter cette situation, les banques ne prêtent pas aux profils présentant trop de risques.

Cependant, il existe quelques dérogations possibles ; notamment pour les ménages achetant leur résidence principale ou pour les primo-accédants. Dans le même esprit, les personnes ayant de très gros revenus n’auront aucune difficulté à rembourser un prêt malgré un taux d’endettement supérieur à 35 %. Et pour cause, le risque est moindre pour les banques.

Cela dit, les exceptions ne doivent pas dépasser 20 % des prêts octroyés par chaque établissement de crédit.

Le calcul du taux d’endettement

Pour calculer son taux d’endettement, il faut d’abord connaître avec précision sa situation financière, à savoir ses revenus mensuels et les mensualités de vos crédits.

Une fois que vous avez connaissance de ces informations, vous pouvez utiliser la formule permettant de calculer sa capacité de remboursement. Il vous suffit alors de diviser les charges (c) par le revenu (r) et de multiplier le tout par 100.

Taux d’endettement = C/R *100

Pour vous aider à comprendre, voici un exemple :

Monsieur et Madame Dupont gagnent respectivement 2000 € chacun et ont des charges mensuelles de 1200 €.

Le calcul de la capacité d’endettement est le suivant : (1200/4000)*100 = 30

Le taux d’endettement de Monsieur et Madame Dupont est de 30 %. Ils pourront alors obtenir un crédit d’un établissement bancaire sans trop de difficultés.

Pour vous simplifier la vie, il est aussi possible d’utiliser un simulateur comme celui-ci : https://www.solutis.fr/calcul-taux-endettement.html.

Mais attention, dans tous les cas, vous devez connaître vos revenus et charges fixes. Alors quels sont-ils ?

Quelles sont ces charges ?

Pour calculer le taux d’endettement, les banques prennent en considération le montant total des charges récurrentes. À savoir : 

Quels sont les revenus réguliers ?

Avant d’octroyer un emprunt immobilier, les établissements de crédit vérifient la solvabilité du demandeur.

Ainsi, les revenus nets avant impôt sont pris en considération, dès lors qu'ils présentent un caractère récurrent. On comptera alors :

N'hésitez pas non plus à consulter nos autres contenus sur le sujet de l'immobilier et des emprunts comme :