Conseils, avantages et inconvénients du neuf et du locatif


Question redondante lors de l'achat d'un bien immobilier : que faut-il préférer ? Le neuf ou le locatif ? La constitution d'un patrimoine immobilier donnera-t-elle plus de valeur ou sera-t-elle plus rentable selon l'une ou l'autre des solution ? Les deux systèmes ont leurs avantages et leurs inconvénients et la question se pose surtout en fonction de ce que vous souhaitez réaliser et de vos contraintes. Le point avec une fiche dédiée pour vous aider à y voir plus clair.

Immobilier neuf = loi pinel

Oui, c'est un raccourci un peu rapide et simpliste, on vous l'accorde, mais c'est généralement l'argument que l'on retrouve quand on évoque l'investissement dans le neuf. Les lois de défiscalisation sont en effet nombreuses et le gouvernement retouche cette loi régulièrement, afin d'inciter à investir dans certaines zones du territoire. Pour ceux qui souhaitent réaliser une simulation Pinel, de nombreux sites existent, mais il est indéniable que les avantages fiscaux octroyés par la loi Pinel (notamment des réductions d'impôts, mais aussi la réduction des frais de notaire par exemple) sont des arguments forts en faveur de ce dispositif.

Le neuf vous assure aussi - du moins il diminue les risques - de ne pas avoir à faire de travaux dans l'appartement ou la maison avant un moment. Que vous l'habitiez ou non d'ailleurs. Pas de frais non prévus à court terme donc, et un confort financier qui vous épargne les rallonges annuelles pour l'isolation, le remplacement de la tuyauterie, etc.

Les logements neufs sont aussi plus faciles à louer (pour ces mêmes raisons) et assez prisés sur le marché. Si vous avez peur de ne pas arriver à louer un bien, opter pour du neuf peut vous aider à minimiser ce risque.

Quelques inconvénients

Malgré tout, le neuf ne représente pas que des avantages. L'attente de la construction déjà. Si vous êtes pressés d'emménager par exemple, oubliez le neuf car les investissements se font souvent sur plan et il faut ensuite attendre entre 18 et 24 mois pour pouvoir accéder à son logement.

De même, la situation des logements neufs ne sont pas toujours les plus optimales. Dans le cadre de programmes Pinel par exemple, il y a peu de chance que votre logement se trouve en centre ville ou très bien situé.

Acheter dans l'ancien : l'immédiateté et l'emplacement

 

A contrario, investir dans l'ancien vous donnera la liberté de vous installer où vous le souhaitez, et en particulier dans les meilleurs emplacements. Centre-ville, campagne, etc. vous n'êtes pas bloqués par un secteur en particulier.

Le bien que vous achèterez sera également disponible rapidement, argument non négligeable. En fonction de la vacance ou non du logement que vous souhaitez acheter (ou en fonction du départ du propriétaire actuel), vous pourrez emménager rapidement dans votre nouvel appartement/maison sans avoir à patienter.

Enfin, les coûts à l'achat peuvent être moins cher que dans le neuf (10 à 15% en moyenne). Une différence de prix qui s'explique par les inconvénients des logements anciens, car il faut en effet toujours prévoir des travaux suite à l'achat. Qu'il s'agisse de revoir la disposition de l'appartement ou de la maison à son gré, ou de faire l'isolation, de remettre l'électricité aux normes, ou encore de remplacer des appareils défectueux, les frais peuvent être nombreux et à ne pas sous-estimer.

Le montant des frais de notaire n'est pas à sous-estimer non plus, car ils peuvent aller jusqu'à 8% et représenter un coût non négligeable de la valeur du bien.