Obtenez un devis pour refaire des fenêtres


Le calcul de devis de fenêtre est l’un des éléments de finition qui peut figurer sur le calcul de devis de construction d’une maison, au même titre que tout autre calcul de travaux comme un calcul de devis de menuiserie ou un calcul de devis de plomberie. Le prix des fenêtres est bien sûr à englober dans le calcul global, mais la main d’œuvre est aussi très importante car il est préférable de faire monter ses fenêtres par des professionnels qui connaissent leur métier.

Le calcul de devis de fenêtre classique

Un calcul de devis de fenêtre simple pourra vous être rapidement adressé par tout professionnel sérieux. Par calcul de devis de fenêtre simple s’entendent des fenêtres dans l’un des formats standards, dans des pièces totalement accessibles, et sans contraintes techniques particulières. En bref, les conditions idéales pour vous permettre de profiter de tarifs attractifs sur le calcul de devis de main d’œuvre.

En revanche, si l’installation des fenêtres se fait dans un endroit où il est particulièrement difficile de travailler, comme par exemple des combles qui ne laissent pas beaucoup d’espace sous charpente. Ou encore que le type de fenêtres à poser n’est pas des plus classiques, alors le calcul de devis de fenêtre devra s’adapter et ajouter en conséquence des heures de main d’œuvre.

Un point important à ne pas négliger dans ce calcul de devis, l’avantage fiscal, ou plutôt les deux avantages fiscaux qui sont issus d’une pose de fenêtres. Tout du moins si ces fenêtres possèdent un certain coefficient d’isolation qui permet d’économiser l’énergie du logement.

En effet, en faisant appel à un professionnel pour la pose de fenêtres, l’on bénéficie de la TVA à seulement 5 % sur les matériaux concernés, donc les fenêtres, ce qui fait une remise de 15 % sur le prix magasin. Car aller acheter ses fenêtres soi même en tant que particulier entraîne un taux de TVA de l’ordre de 20 %.

Autre point fiscal non négligeable, le crédit d’impôt qui accompagne le changement des fenêtres. Cet encouragement des pouvoirs publics est un acte en faveur des économies d’énergie et se traduit par une baisse de l’imposition sur le revenu, voire même une bascule vers un crédit positif à percevoir selon les cas de figures.

Dans tous les cas, le calcul de devis de fenêtre reprend :

  • les fenêtres en elles mêmes
  • les volets si une harmonisation est nécessaire
  • les éventuels travaux de maçonnerie sur l’entourage si les nouvelles fenêtres ne sont pas au format des anciennes (remplacement d’une fenêtre par une porte fenêtre par exemple)
  • tous les consommables comme la visserie, le silicone, le mastic, la colle, les cales
  • toute la partie de nettoyage du chantier, notamment si de la maçonnerie a été réalisée, avec éventuellement la nécessité d’un passage de peinture

Les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt



Bénéficier du crédit d’impôt est un élément important à prendre en compte dans le calcul de devis de fenêtre. Il pourra s’appliquer si le changement de fenêtres intervient sur une résidence principale qui est achevée de construire depuis au moins deux ans (il n’est donc pas possible d’en bénéficier lors de la construction de sa maison).

Les fenêtres en question doivent répondre à des normes énergétiques précises. Leur changement entre dans la catégorie du « Matériel d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtre, porte-fenêtre, etc.), mais le crédit d’impôt pour la transition énergétique regroupe aussi d’autres domaines comme :

  • les chaudières à condensation et les appareils de régulation de chauffage
  • l’isolation thermique du sol et du plancher
  • la production d’eau chaude
  • l’installation de compteurs individuels
  • la réalisation d’un bilan énergétique